Née en 2004, la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) est un « think tank » (groupe de réflexion ou laboratoire d’idées).

A partir de janvier 2015 – le projet était ancien, mais il a coïncidé avec le début des attentats meurtriers en France -, Fondapol a publié une série d’études dans une série intitulée «Valeurs d’islam ». Son objectif premier était de déconstruire les préjugés.

Dans son texte de présentation, Dominique Reynié, Directeur Général de la Fondation, écrit en effet que « aujourd’hui, l’islam suscite le rejet d’une part importante de la population ». Or, par ses propres discussions avec des amis musulmans, il a retenu le fait que la grande majorité des Français ignorent les fondements de cette religion. Comme il l’écrit aussi : « »Une polarisation s’installe peu à peu : d’un côté, des « islamistes » ; de l’autre, des « antimusulmans », tels deux obscurantismes complices, chacun s’appuyant sur l’autre pour démontrer que l’on ne peut pas vivre ensemble, à grand renfort d’idées simples, définitives et donc brutales. »

Le fil conducteur de cette série a donc été de demander à des auteurs, tous musulmans, de s’exprimer dans des notes permettant, à partir de plusieurs thématiques, de démontrer que l’islam a toute sa place dans la République.

Les textes de la série ont été publiés sous la direction scientifique d’Éric Geoffroy, islamologue à l’université de Strasbourg. Les auteurs sont Ahmed Bouyerdene, Mustapha Cherif, Mohamed Beddy Ebnou, Éric Geoffroy, Bariza Khiari, Saad Khiari, Asma Lamrabet, Philippe Moulinet, Tareq Oubrou, Ahmad Al-Raysuni et Mathieu Terrier. Le Cheikh Khaled Bentounes, figure respectée du Soufisme en France et au Maghreb, a apporté son appui et ses conseils à la série.

On trouvera ici la présentation du livre regroupant l’ensemble des contributions. On y trouvera aussi les liens permettant de lire ou télécharger séparément les notes de cette série.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail