Articles de Fraternité d'Abraham

Concordance de Dates mémorables

La commémoration de Tisch’a be Av (9 du mois juif de Av) tombe le 30 juillet. La fête musulmane de l’Aïd tombe le 31 juillet. La première date est celle de la destruction du Premier Temple, de Salomon, en 586 avant notre ère, par les Babyloniens, suivi du premier exil à Babylone. C’est aussi la date, en 70 de notre ère, de la destruction du Second Temple par les Romains,

Fêtes religieuses

Nos sœurs et nos frères musulmans ont fêté le 24 mai l’Aid El Fitr qui couronne les privations du Ramadan, terminé le 23 mai. Les 29 et 30 mai, nos sœurs et frères juifs fêtaient Chavouot, la fête des Semaines commémorant le Don de la Loi au Sinaï. Le 31 mai nos sœurs et nos frères chrétiens fêtaient la Pentecôte, le Don de l’Esprit. Que la concomitance de ces trois

Petit journal de dé-confiné

Au début de ce confinement, mes lectures bibliques quotidiennes m’ont conduit à lire ce passage du Livre du Lévitique qui présent l’exigence des années sabbatiques. Et de fait; ce confinement a été vécu pour beaucoup, dont je fais partie, comme un temps sabbatique. Sûrement sans toute la rigueur et fidélité avec laquelle nos frères juifs vivent le sabbat; qu’ils pardonnent une telle comparaison. Pour beaucoup ce temps suspendu, désactivé, fut

Disparition du Père Michel Lelong

Nous avons appris la disparition du Père Michel Lelong survenue le 10 avril dans sa 96ème année. C’est avec lui l’un des grands témoins de l’action de la Fraternité d’Abraham qui disparaît. Père Blanc, Michel Lelong était un remarquable connaisseur du monde musulman, un infatigable promoteur de la fraternisation entre les enfants d’Abraham, l’homme passionnément engagé dans la recherche de la paix en Terre Sainte. Fondateur du groupe d’amitié islamo-chrétien

Le journal des confinées – Quelques questions nées du confinement !

Chaque soir, nous sommes des centaines de millions, dans le monde entier, devant nos téléviseurs, à suivre le décompte macabre des morts avant d’aller applaudir les nouveaux héros des temps modernes que sont les soignants. Ce temps d’épidémie et de confinement nous interroge sur notre rapport à la mort et au courage. Cela m’a remis à l’esprit un livre du théologien protestant Paul Tillich, paru dans les années 50 :

Le journal des confinés

Chers membres de la Fraternité d’Abraham, chers amis, J’espère que vous allez bien dans vos confinements respectifs et que vous protégez bien vos santés respectives et celles de vos proches car ce petit virus est un vrai tueur en série qui vient réveiller l’humanité entière et appuyer sur le frein d’urgence. C’est ce que nos « dirigeants » auraient dû faire depuis au moins 60 ans et ne l’ont pas fait pour des raisons de pouvoir et d’accumulation