« Donner sa vie pour ceux qu’on aime ». Chrétiens et musulmans se recueillent dans le souvenir des 19 religieux et des milliers d’Algériens assassinés durant la décennie noire.

En écho à la cérémonie de béatification qui aura lieu à Oran le 8 décembre pour honorer la mémoire des 19 religieux assassinés en Algérie durant la « décennie noire », le GAIC organise la célébration de l’amitié islamo-chrétienne, portée à son degré le plus élevé par ces 19 martyrs, en y associant le souvenir des milliers d’Algériens qui ont aussi payé de leur vie leur engagement au service de leur foi, de leur conscience et de leur pays. Par cette invitation, le GAIC entend se situer situer en héritiers du message de fraternité qu’ils nous ont légué.

Seront présents le P. Michel Lelong, fondateur du GAIC, frère en religion des quatre Pères blancs béatifiés, et Hubert de Chergé, membre du Conseil d’administration du GAIC et frère selon la chair du P. Christian de Chergé, prieur de Tibhirine, également béatifié.

Le 8 décembre, de 17h à 19h,
Chapelle Notre-Dame-des-Anges,
104 rue  de Vaugirard 75006 Paris.
Site internet du GAIC, Groupe d’Amitié Islamo-Chrétien.

Tous sont invités, qu’ils soient chrétiens ou musulmans. La célébration comportera une représentation de Pierre et Mohamed, pièce de théâtre révélant l’amitié qui a uni jusque dans la mort Pierre Claverie, évêque d’Oran, et son jeune chauffeur, Mohamed Bouchikhi.  Des membres du GAIC, Algériens ou proches de l’Algérie, musulmans ou chrétiens, apporteront leur témoignage. Quelques textes seront lus. Un temps de recueillement sera ponctué par l’Ave Maria de Schubert, interprété par une chrétienne et un musulman, puisque la piété envers Marie, fêtée en tant qu’Immaculée le 8 décembre, est une source commune de nos spiritualités.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail