La Paix

N° 169 – Mars 2016

Trois menaces nous mettent en danger. Elles sont le sujet de l’éditorial du N°169 : guerres menées au nom de la religion, effets destructeurs de l’activité humaine pour la Terre, insuffisances de notre système économique. Mais des contre-feux existent. Pour limiter les effets de ce dernier danger, notre fondation Éthique et Économie dont le programme est défini par ailleurs, organise un cycle de conférences dont il est rendu compte dans notre revue.

N° 168 – Décembre 2015

Moins d’un mois après l’horreur des attentats du 13 novembre à Paris, nous consacrons ce numéro au combat que les forces matérielles et spirituelles doivent livrer : les forces de la liberté, de la démocratie, des droits de l’Homme, du respect de la vie et du respect d’autrui. Ce combat nous l’avons également placé sous le signe de Nostra Aetate dont le cinquantième anniversaire vient d’être célébré – message de réconciliation, de respect et de reconnaissance de l’Autre, condition d’un « vivre ensemble » organisé, tolérant et fraternel. C’est ainsi qu’après avoir relayé pour nos lecteurs le prêche recommandé par l’Islam de France aux responsables des lieux de culte musulmans, nous mettons l’accent dans ce numéro sur l’apaisement de conflits interreligieux ancestraux entre catholicisme et judaïsme et la nécessaire réflexion que nous devons patiemment engager sur la situation et l’accueil de personnes qui fuient leur pays en guerre.

Attentats du 13 novembre 2015

Les attaques dans la soirée du 13 novembre furent d’une violence inouïe. Ce ne seront pas les dernières, car nous sommes engagés dans un conflit mondial où l’adversaire, aussi maléfique et mortifère que l’était le nazisme, partage son idéologie. Nous devons le combattre de toutes nos forces matérielles et spirituelles, celles de la liberté, de la démocratie, des droits de l’homme, du respect de la vie et du respect de

Les Rohingya, minorité musulmane persécutée en Birmanie

Alors que l’actualité est toujours dominée par les horreurs du Daesh, il faut parler d’un Etat où une minorité musulmane est persécutée : les Rohingyas sont persécutés dans la lointaine et fermée Birmanie. Comme responsables d’une association qui invite « Juifs, Chrétiens et Musulmans à construire ensemble un monde fraternel », il serait scandaleux que l’on se taise sur cette situation là.

Extrémisme religieux et Organisations terroristes

En décembre dernier, le président égyptien a demandé aux responsables de la mosquée Al Azhar, un changement du discours religieux et d’œuvrer pour une « révolution religieuse ». Aujourd’hui, quatre égyptiens de confession musulmane s’opposent vigoureusement aux idéologies islamistes radicales. Vous pouvez les écouter le 9 mai 2015 à Paris au Palais de la Femme 94 rue de Charonne 75011. C’est un langage nouveau et très encourageant pour l’oreille occidentale.

Aidez l’association Relief and Reconciliation for Syria

L’association « Relief & Reconciliation for Syria » (apaisement et réconciliation en Syrie), mène depuis deux ans une action qui réunit, malgré leur appartenance à des camps souvent ennemis, des populations concentrées à la frontière libano-syrienne ; il s’agit de donner une instruction de base à des jeunes déscolarisés du fait de leur situation de réfugiés, et de les soustraire, ce faisant, aux influences des extrémistes de tout bord.