Communiqué du cardinal Vingt-Trois

bougieNotre ville de Paris, notre pays, ont été frappés hier soir avec une sauvagerie et une intensité particulières.

Après les attaques de janvier dernier, après l’attentat de cette semaine à Beyrouth et tant d’autres au long de ces derniers mois, notamment au Nigeria et dans d’autres pays d’Afrique, notre pays connaît à nouveau la douleur du deuil et doit faire face à la barbarie propagée par des groupes fanatiques.

Ce matin, je prie et j’invite les catholiques de Paris à prier pour celles et ceux qui ont été tués hier et pour leurs familles, pour les blessés et pour leurs proches et pour ceux qui s’activent pour venir à leur secours, pour les forces de l’ordre soumises à une redoutable tension, pour nos gouvernants et pour notre pays afin qu’ensemble nous demeurions dans l’unité et la paix des cœurs.

Je demande aux paroisses de Paris de se conformer strictement aux mesures de prudence édictées par les autorités publiques. Je leur demande de faire de cette journée et celle de demain dimanche des journées de deuil et de prière.

Dimanche soir à 18h30, je présiderai la messe à Notre-Dame de Paris à l’intention des victimes de cette nuit et de leurs proches et à l’intention de notre pays ; le glas de la cathédrale sonnera à 18h15. La télévision catholique KTO retransmettra cette messe, permettant à tous ceux qui le souhaiteront de s’y associer.

Face à la violence des hommes, puissions-nous recevoir la grâce d’un cœur ferme et sans haine. Que la modération, la tempérance et la maîtrise dont tous ont fait preuve jusqu’à présent se confirment dans les semaines et les mois qui viennent ; que personne ne se laisse aller à l’affolement ou à la haine. Demandons la grâce d’être des artisans de paix. Nous ne devons jamais désespérer de la paix, si on construit la justice.

+André cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris

Communiqué du CFCM

La France vient d’être touchée une nouvelle fois par une vague d’Attentats d’une gravité sans précédent.

Ces actes terroristes qui ont visé Paris et la Région parisienne ont fait plusieurs dizaines de morts et de très nombreux blessés.

Devant l’horreur des tueries aveugles qui ont été perpétrées, le CFCM ainsi que l’ensemble des organisations musulmanes condamnent avec la plus grande vigueur ces attaques odieuses et abjectes.

Le CFCM exprime sa profonde compassion aux familles des nombreuses victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés dont plusieurs sont dans un état grave.

Devant la gravité de la situation, le CFCM appelle la Nation toute entière à l’unité et à la solidarité.

Le CFCM appellent également les Musulmans de France à prier pour que la France puisse faire face à cette terrible épreuve dans le calme et dans la dignité.

Le Bureau du CFCM

Communiqué du Grand Rabbin de France

A l’issue de Chabbat, j’ai appris avec effroi les sanglantes attaques perpétrées hier soir à Paris.
J’adresse mes sincères condoléances aux proches des victimes et prie pour le complet rétablissement des blessés.

Horrifié, je tiens à exprimer tout mon soutien aux nombreuses personnes présentes aux abords de ces scènes de guerre et invite les fidèles à se joindre, par la prière, au deuil national de trois jours, décrété par le Président de la République, François Hollande.

Quelques mois à peine après les tragédies de janvier, la France, à nouveau frappée au cœur par une indicible barbarie, doit panser ses plaies, se relever et avancer unie, pour lutter contre le terrorisme et tous ceux qui instrumentalisent et dévoient la religion pour tuer au nom de Dieu.

J’enjoins la communauté nationale dans son ensemble à manifester sa solidarité, dénoncer ces actes barbares et participer à toutes les cérémonies, les moments intimes de prière et de rassemblements républicains.

Il nous faut désormais collectivement restaurer notre capacité à la vigilance et notre responsabilité les uns envers les autres qui feront de chacun le gardien de son frère.

Haïm Korsia

Communiqué de la Mosquée de Paris

Unité nationale et solidarité avec les familles des victimes des attentats terroristes de Paris

Devant la monstruosité des lâches attentats qui ont endeuillé notre pays, la Grande Mosquée de Paris tient à exprimer l’indignation et l’écœurement des musulmans de France du détournement infâme qui est fait par les terroristes de leur religion.

Aussi, la Grande Mosquée de Paris lance un appel à tous les musulmans de France à manifester en toutes occasions et en toutes circonstances leur profonde indignation face à la monstruosité inhumaine des attentats sanglants du vendredi 13 novembre 2015, ainsi que leur solidarité avec les familles des victimes pour leur exprimer leur compassion, leur solidarité et leur fraternité dans la terrible épreuve qu’ils traversent.

La Grande Mosquée de Paris organisera vendredi prochain, à l’occasion de l’office religieux traditionnel du vendredi, un hommage et une invocation religieuse pour les victimes de ces odieux attentats.

Mais dès à présent, nous invitons tous les musulmans de France  à observer avec la Nation tout entière ce lundi 16 novembre 2015 à midi, là où il se trouve, la minute de silence nationale d’hommage solennel aux victimes.

Recteur Dalil Boubakeur

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail