Suite à l’assassinat de Madame Mireille Knoll, la Fraternité communique les 2 déclarations suivantes, unanimes, venant des communautés chrétienne et musulmane.

Communiqué de Monseigneur Michel Aupetit, archevêque de Paris

Nous avons appris avec une très vive émotion et une profonde tristesse le meurtre à Paris de Madame Mireille Knoll, nouvelle victime de l’antisémitisme. Nous assurons sa famille, ses proches et toute la communauté juive de notre soutien et de notre fraternelle amitié. Avec les paroles de Saint Jean-Paul II, nous réaffirmons que « l’antisémitisme est un crime contre Dieu et contre l’Humanité. »

Ce soir, à la cathédrale Notre-Dame de Paris, au moment de la Marche blanche, je célèbrerai avec tout le clergé parisien et les catholiques du diocèse la messe chrismale qui ouvre les grandes célébrations pascales. Nous serons en communion avec toute la communauté juive. Elle peut compter sur notre solidarité dans sa peine et dans le combat contre l’antisémitisme.

Communiqué du recteur du Docteur Dalil Boubakeur de l’Institut Musulman de la Grande Mosquée de Paris

Le meurtre effroyable et barbare de Madame Mireille Knoll, âgée de 85 ans, est un acte indigne et des plus abominables.

Comment rester silencieux face à de tels actes ? Le caractère antisémite avéré de ce meurtre est dénoncé et condamné par l’ensemble des musulmans de France. La longue et traditionnelle fraternité qui unit indéfectiblement nos deux communautés ne peut accepter une telle barbarie.

Nous ne pouvons accepter que des individus dégénérés puissent porter atteinte à une telle proximité symbiotique qui, depuis plus des siècles, nous fait vivre ensemble les grandes heures de notre histoire nationale, notamment durant les persécutions de la Shoah où la Mosquée de Paris apporta son secours fraternel à tous ceux et celles qui fuyaient le nazisme.

Nous présentons toutes nos condoléances à la famille de Madame Mireille Knoll et les assurons de tout notre soutien.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail